| Accueil | table JavaScript | index JavaScript | précédent | suivant |

JavaScript et PHP

JavaScript et PHP ont de nombreuses similitudes car leur syntaxe dérive d'un ancêtre commun, le langage C. Le lecteur de ce chapitre devra connaître le langage PHP auquel il sera souvent fait référence.

La syntaxe des éléments suivants est rigoureusement identique dans les deux langages et l'on se reportera au chapitre traitant de PHP pour une description détaillée :

if(--)
{--}
else
{--}

switch(--)
{
 case -- :
   --
   break;
 case-- :
   --
   break;
 default :
   --
   break;
}

while(--)
{
   --
   --
}

opérateurs arithmétiques :

+addition
-soustraction
*multiplication
/division
%modulo (reste de la division)
++incrémentattion
--décrémentation

opérateurs de comparaison :

==égal à
<plus petit que
>plus grand que
<=plus petit ou égal
>=plus grand ou égal
!=différent de

opérateurs logiques :

&&et
||ou
!non

function nom(---)
{   --
  --
}

commentaires : même syntaxe que pour PHP

// commentaire d'une ligne
/*
  --- commentaire multilignes
*/

Les variables manipulées par les scripts sont traitées différemment des variables PHP comme nous le verrons plus loin. En effet, elles doivent être déclarées avant leur utilisation. Leur durée de vie est limitée à celle de la page et elles disparaissent avec elle. Les variables déclarées dans une fonction sont inconnues à l'extérieur de la fonction. En revanche, toute fonction a accès aux variables situées en dehors d'elle dans les scripts de la page (la déclarartion global de PHP n'existe pas). Comme nous le verrons dans les paragraphes suivants, les variables utilisées par JavaScrip ont en fait un caractère plus général et sont appelées objets.
Leur nom obéit aux mêmes règles que les variables PHP sauf que, étant déclarées avant utilisation, elles n'ont pas à être distinguées par le signe $.

Les variables peuvent prendre deux valeurs particulières :
undefined aucune valeur n'a été affectée à cette variable
null vaut, selon les différents types de variables que nous verrons plus loin, 0 pour un nombre, "" pour une chaîne, false pour un booléen

Enfin, comme pour PHP, les instructions JavaScript doivent se terminer par un point-virgule.

Une autre différence notable entre les deux langages tient à la manière dont le code HTML est produit. Le code HTML généré par des scripts PHP est visible au même titre que le code initial de la page, lorsqu'on l'affiche par le navigateur. Au contraire, le code produit par des scripts JavaScript est invisible et le navigateur affichera le code source JavaScript et non le code HTML produit. Il en résulte que l'on ne peut pas le faire vérifier par l'analyseur syntaxique du W3C : il analysera le contenu des scripts et signalera des erreurs inexistantes. Pour lui permettre de vérifier sans problème le code HTML natif de la page, il faut encadrer le code JavaScript à l'intérieur des scripts par les balises <!-- et -->.

La seule façon de vérifier les scripts est donc de les exécuter. Mais les différents navigateurs et leurs nombreuses versions peuvent interpréter différemment le code JavaScipt et ne pas accepter la totalité de ses dernières spécifications. Les sripts doivent donc être vérifiés avec tous les principaux navigateurs qui sont à ce jour Firefox, Internet Explorer, Opera, Chrome et Safari. Ils sont tous téléchargeables gratuitement sous Windows et leur utilisation ne pose pas de problème. Notons qu'il est évidemment impossible de vérifier les scripts pour toutes les versions en service de tous les navigateurs. Il y a donc toujours le risque que certains scripts soient mal exécutés sur des version anciennes.


suivant